Rédiger un article optimisé SEO en 12 étapes incontournables !

Catégorie de l'article :

Conseils et techniques

Rédiger un article optimisé pour le SEO est un exercice bien spécifique, qui demande une bonne dose de préparation, une louche de connaissances en SEO et sur le sujet traité, une poignée de compétences et le suivi de certaines règles bien définies qui ne se passent (pas) que de bouche de druide à oreille de druide. Ces calembours passés, nous proposons de partager avec vous quelques préceptes de base pour rédiger un article intéressant et bien optimisé pour le SEO !

Comment rédiger un article SEO ?

Rédiger l’article SEO parfait, c’est un peu comme tenter de formuler la pierre philosophale : on sait où l’on veut arriver, on dispose de quelques étapes à suivre, on complète avec nos connaissances et on croise les doigts. À défaut de découvrir ce Graal, autant mettre toutes les chances de votre côté et respecter les règles éditées par le grand alchimiste Google, qui assureront à votre article un bon niveau de performances.

Si la rédaction SEO génère un trafic de qualité sur votre site, les optimisations que vous mettrez en œuvre ne doivent pas compliquer le texte. De même, elles ne doivent pas le rendre répétitif ou lui faire perdre de son sens et de son intérêt pour le lecteur. Voyons comment faire pour produire un contenu à la fois pertinent et attractif à la fois pour les internautes et pour Google.

Avant de commencer la rédaction de votre contenu SEO

Bien sûr, les doigts vous démangent ! Mais avant de commencer à rédiger votre article optimisé SEO, il est grandement recommandé de suivre quelques étapes préliminaires. Choix du sujet et des mots-clés appropriés, audience, format de l’article font partie des prérequis.

Sélectionnez un sujet pertinent

Cela semble évident, mais un sujet qui vous paraît pertinent l’est-il pour votre audience ? Afin que votre article puisse se faire une place de choix auprès des internautes, encore faut-il que ces derniers s’interrogent sur votre sujet. Plusieurs outils vous permettront de trouver des idées de sujets intéressants et tendances pour vos visiteurs.

Courbe de tendance sur l'outil Google Trends pour la requête

Google Trends

L’outil Google Trends, proposé gratuitement par Google, vous propose de visualiser les tendances de recherches sur le mot-clé de votre choix. Sélectionnez la zone géographique, la période à observer, mais également la catégorie et le type de recherche pour obtenir une courbe des recherches de votre mot-clé. Vous hésitez entre deux mots-clés ? Google Trends vous permet également de comparer jusqu’à cinq requêtes simultanément pour visualiser leurs tendances de recherche et sélectionner la plus performante.

Ubersuggest

Ubersuggest, l’outil proposé par Neil Patel est un incontournable ! Entrez un mot-clé ou le domaine d’un site web, choisissez votre zone géographique de référence et la plateforme vous renvoie, gratuitement et sans inscription, une foultitude d’informations. Parmi celles qui vous intéresse : les « Content ideas », ou idées de contenus : cette section vous propose une sélection d’articles parmi les plus efficaces qui traitent de votre mot-clé ou du sujet principal détecté sur le site web.

Tableau de bord affiché sur l'outil UberSuggest pour la requête
Idées de contenus fournies par l'outil BuzzSumo pour la requête

BuzzSumo

BuzzSumo est un outil qui, dans sa version gratuite, est bien moins puissant et détaillé qu’Ubersuggest. Néanmoins, il vous suffit d’entrer un mot-clé ou un site web pour que l’outil vous retourne une liste de contenus parmi les plus populaires sur la thématique demandée.

Cernez votre audience

Il est important de bien cerner votre audience, afin de savoir comment leur parler. En effet, vous ne rédigerez pas votre article de la même manière si vous souhaitez atteindre un néophyte ou vous adresser à un expert.

Vous n’êtes pas totalement fixé sur le type de personnes auxquelles vous souhaitez parler via votre article optimisé pour le SEO ? Qu’à cela ne tienne ! Réétudiez votre plan marketing, ressortez vos personas (si vous n’en avez jamais défini, vous tenez là une belle occasion)… Peu importe la méthode que vous choisissez, vous devez avoir bien en vue la cible de votre article avant de rédiger. Il n’y a que comme cela que vous pourrez trouver les mots et l’angle d’approche qui la feront réagir et lui donneront envie de continuer la lecture et pousser l’investigation de votre site.

Définissez les mots-clés de votre texte SEO

Qui dit « rédaction optimisée SEO » dit « sélection de mots-clés ». En effet, pour comprendre de quoi parle votre contenu, le référencer en conséquence et le restituer en bonne place lors d’une recherche d’internaute, Google a besoin de s’appuyer sur son champ lexical.

De fait, il est primordial pour vous de sélectionner un mot-clé principal, qui correspond au cœur de votre article, et de l’entourer de deux à quatre mots-clés secondaires qui définissent le champ lexical de votre texte. Là aussi, quelques outils peuvent vous aider à sélectionner les requêtes les plus pertinentes.

Analyse de mots-clés d'une page web avec l'outil 1.fr

1.fr

L’outil 1.fr vous permet d’entrer l’URL d’une page web à analyser (celle d’un article ayant une thématique similaire à celle que vous souhaitez traiter, par exemple), et vous renvoie ses points forts et points faibles ainsi que des suggestions de requêtes à utiliser.

Notez que cet outil peut également vous servir pour faire un état des lieux rapides des contenus de votre propre site web pour déterminer d’éventuels points à travailler dans le contenu.

SEOQuantum

L’outil SEOQuantum réalise une analyse sémantique à partir de la requête que vous lui soumettez. Cet outil très complet vous renvoie alors des idées d’expressions secondaires, mais également un plan de rédaction et met en avant les requêtes les plus intéressantes à valoriser lors de la rédaction de votre article SEO. SEOQuantum vous propose également les questions les plus posées par les internautes sur la thématique recherchée, ainsi que les concepts clés représentant le mieux l’intention de votre audience.

Analyse sémantique de la requête

Déterminez un nombre de mots ?

Mais, me direz-vous, combien de mots dois-je écrire au minimum pour que mon article se positionne bien en SEO ? La réponse est simple : la meilleure longueur est celle qui vous permet de donner toute votre information au lecteur. Pour certains, 300 mots suffiront tandis que d’autres personnes auront besoin de 2 000 mots pour exprimer toute leur idée.

D’un point de vue purement SEO technique, il est néanmoins très fortement recommandé de rédiger des textes de 300 mots au minimum afin que Google ne considère pas la page comme pauvre en contenu et lui attribue d’emblée une mauvaise position en SEO.

Pendant la rédaction de l’article optimisé

Ça y est, vous avez choisi votre sujet, vos requêtes sémantiques, vous connaissez votre audience ; vous êtes fin prêt pour rédiger un article SEO digne de ce nom ! Lors de votre phase d’écriture, nous ne saurions que trop vous conseiller de garder à l’esprit les quelques points suivants.

Rédigez selon une structure en entonnoir

Le modèle de l’entonnoir s’adapte parfaitement à la rédaction. Le but est qu’en regardant votre article « en gros », selon un sommaire par exemple, le lecteur ait une vision globale de ce dont va traiter votre contenu optimisé pour le référencement. Puis, chaque sous-titre doit traiter d’une thématique spécifique, qui peut être subdivisée elle-même en d’autres sous-titres sous lesquels vous pourrez vous montrer toujours plus précis.

Hiérarchisez votre texte

Il est très important de hiérarchiser votre article, tant pour optimiser son référencement que pour une question d’accessibilité. Pour ce faire, utilisez les balises Hn qui équivalent à des balises de titre et sous-titres. Ces balises sont organisées de H1 à H6, par ordre décroissant d’importance pour le SEO.

D’une part, Google va tenir compte de la pertinence de vos balises Hn, c’est pourquoi nous vous conseillons de soigner ces balises et d’y intégrer vos mots-clés. Attention de ne pas les faire apparaître dans chaque sous-titre, au risque de faire de la suroptimisation ! Seule la balise H1 ne doit apparaître qu’une seule fois dans votre page web.

D’autre part, la hiérarchisation de votre texte est importante pour faciliter l’accessibilité de votre contenu aux personnes mal ou non voyantes, qui utilisent un lecteur d’écran. Ce logiciel tient compte des balises Hn pour spécifier l’importance du contenu à l’utilisateur.

Exemple de hiérarchisation des balises Hn dans un article optimisé SEO

H1

H2

H3

H3

H2

H3

H4

Etc.

Ne parlez pas pour ne rien dire

Inutile de faire d’interminables monologues et des phrases dignes de romans proustiens quand vous n’avez rien de plus à dire sur votre sujet. Si vous cherchez à gonfler le nombre de mots de votre article SEO afin d’y ajouter davantage de mots-clés, vous prenez le risque de le rendre moins compréhensible et plus indigeste à votre audience.

Après avoir rédigé votre article SEO

Rédiger un article SEO est une chose, mais une fois que vous aurez pris soin d’essorer vos neurones et de suer sang et eau sur votre clavier, prenez quelques instants de repos avant d’aborder les finitions.

Relisez votre texte

Relisez toujours votre article, c'est un fait. Mais surtout : ne faites pas de relecture juste après l’avoir écrit. Vous avez besoin d’avoir la tête froide pour effectuer différentes relectures et vous focaliser sur des aspects particuliers de votre texte à chacune d’elles.

Comptez qu’il vous faudra au minimum 3 relectures :

  1. une relecture globale pour vérifier l’intelligibilité et la cohérence de votre texte,
  2. une relecture approfondie pour détecter les éventuelles fautes de syntaxe, grammaire, conjugaison, ponctuation, orthographe, etc. Ne vous fiez pas qu’à votre correcteur orthographique ! ;
  3. une relecture attentive pour optimiser votre article SEO ; ajout ou suppression de mots-clés, valorisation de requêtes spécifiques par l’utilisation du bold ou de l’italique, etc.

Illustrez votre article

Rien de tel qu’un texte clair, aéré et illustré, d’autant plus s’il s’agit d’un article particulièrement long. Vous pouvez choisir d’intégrer des photos esthétiques en rapport avec votre article (attention aux droits, si vous n’êtes pas propriétaire des images utilisées), des schémas ou figures annotées, des captures d’écran, une infographie… Faites-vous plaisir, et pensez au lecteur.

Il vous faut également veiller à optimiser correctement les images et photos qui illustrent votre contenu optimisé pour le SEO : poids, dimensions, balise alt et bien d’autres critères sont détaillés dans notre dossier thématique sur l’optimisation des images pour le SEO.

Mains d'homme ajoutant des photos optimisées SEO à son article sur un CMS de type WordPress.

Optimisez les liens internes

Le maillage interne est un élément de première importance en termes de SEO. Si votre article n’est lié à rien, comment voulez-vous que Google le trouve ? S’il n’y a pas de limites quant au nombre de liens internes que votre article peut contenir, le maître mot est de rester naturel.

On peut estimer qu’entre trois et huit liens internes seront suffisants pour un texte optimisé SEO « classique ». Mais cela peut-être moins, ou davantage. Faites preuve de bon sens et veillez à ce que votre article reste lisible et que l’on ne trouve pas de liens à chaque ligne.

Placer vos liens sur des textes d’ancres optimisés. Si vous souhaitez amener vos lecteurs sur votre page de contact, ne placez pas le lien sur une requête non explicite telle que « Cliquez ici » : préférez un enthousiaste et parlant « Contactez-nous ! ».

Renseignez les attributs title et meta description

Les attributs tels que « title » et « meta description » sont d’une importance capitale pour que votre article puisse obtenir un bon positionnement SEO. En effet, Google utilise le contenu de ces attributs comme aperçu de votre page web sur les résultats de son moteur de recherche.

Il est donc important de soigner leur rédaction, en y intégrant des mots-clés pertinents et en donnant envie aux lecteurs de cliquer sur votre lien plutôt que sur ceux des voisins. Attention néanmoins, les caractères vous sont comptés : de manière générale, les utilisateurs ne voient que les 50 premiers caractères de votre balise « title » et les 150 premiers de la « meta description ».

Faites la promotion de votre article

Promouvoir votre article sur les différents réseaux sociaux facilitera sa large diffusion. Si les liens des réseaux sociaux ne sont pas pris en compte par tous les moteurs de recherches (Google notamment), l’afflux de visiteurs sur votre article aura un impact indirect bénéfique pour votre SEO. N’hésitez pas à inviter votre audience à partager votre contenu et à le commenter ; créer de l’interaction autour d’un article contribue grandement à sa notoriété.

Enfin, vérifiez bien les heures optimales auxquelles publier votre article ; elles diffèrent généralement selon le réseau social. Vous pouvez surveiller ce type de données directement depuis la section d’administration de vos réseaux, ou utiliser des outils de gestion des réseaux sociaux spécifiques.

Que puis-je faire de plus pour optimiser le SEO de mon site web ?

Pour améliorer le SEO de votre site web, il ne suffit pas d’un ou de quelques articles optimisés. Cette tâche s’ancre dans une stratégie de référencement plus globale, qui tient compte d’une grande variété de paramètres. Notre équipe spécialisée dans le SEO et le Webmarketing se fera un plaisir de discuter avec vous d’une stratégie SEO efficace, afin de combler les éventuelles lacunes de votre site. Audit technique, netlinking, rédaction de contenus optimisés SEO… Discutons-en !

Mains tendues l'une vers l'autre, la première tenant un point d'interrogation rouge et la seconde un point d'exclamation vert.

Articles récents

Google déploie officiellement l’Index Mobile First : quels changements à prévoir ?

Après un an et demi de tests, Google a officiellement annoncé le déploiement de l’... En savoir plus

Google confirme une mise à jour de son algorithme de classement

Google a confirmé dans un tweet sur le compte de @SearchLiaison, tenu par Danny Su... En savoir plus

Prédictions : les 5 tendances digitales de 2017

Le digital continue d’être un secteur au développement fulgurant. Comme chaque déb... En savoir plus

GDA est une agence web existant depuis 15 ans à Lyon.